Davide Reviati

Oublier Tiananmen

Bande Dessinée / Italie
Traduit de l’italien
par Samuel Delerue
Couv. couleur / Int. quadri
176 pages / 170 x 240mm
Prix : 20 euros
Disponibilité : disponible
ISBN : 9782366240245

Oublier Tiananmen

Publié en 2009, vingt ans après le soulèvement des étudiants chinois et sa répression sanglante par le pouvoir en place, Oublier Tiananmen évoque ces événements tragiques à travers le regard d’un journaliste italien qui se rend à Pékin pour interroger acteurs et témoins, dans le but de rédiger un article.

Mais au delà de l’intérêt journalistique, les raisons qui poussent cet homme à s’envoler pour la Chine sont également intimes : dans sa jeunesse, il était amoureux de Fu-Chi, fille d’un réfugié politique chinois en Italie. Ils avaient fait le serment de se retrouver vingt ans plus tard place Tiananmen : l’homme ignore ce qu’est devenue la jeune fille, mais une nostalgie irrépressible le pousse à accomplir le voyage…

Le tragique des événements historiques sur lesquels il enquête se mêle au désenchantement d’un amour perdu. Au fil de ses rencontres, le narrateur prend conscience de l’horreur de la répression, mais aussi de l’ampleur de l’oubli qui aujourd’hui l’occulte.

Alternant encre et peinture, noirs et blancs très expressifs, qui font penser au trait de Baudoin ou encore de Baru, et des passages en couleur, Davide Reviati rend hommage au courage des étudiants chinois dans cet album à la fois sensible et précisément documenté.

A propos de Oublier Tiananmen

« Un noir et blanc à vif, très expressif (…) un rare bonheur. »
Jean Claude Loiseau, Télérama

« Un travail d’une grande densité. »
ActuaBD

« Le noir et blanc, la force du trait , les ruptures de rythme et de perspective en font un album d’une puissance rare. »
Delphine Peras, Lire

« Un diamant brut, un diamant noir, un roman graphique qui ne peut laisser indifférent. »
avisdescenario.com

« Ce pavé touche par son réalisme poétique (…)on pense à Baudoin, Gipi, Baru, un héritage fameux mais qui ne pèse pas sur les épaules de Davide Reviati, qui parvient à créer son univers propre. »
Bodoï

Davide Reviati

Né à Ravenne en 1966, Davide Reviati est peintre, illustrateur et auteur de bandes dessinées. Il participe à de nombreuses revues et collectifs (Kaos, Blue), et ses illustrations sont régulièrement publiées dans la presse (Il Manifesto, La Stampa, L’Unità).

Son style graphique, entre expressionisme et abstraction, réalisme et onirisme, culmine dans l’album autobiographique Morti di sonno. État de veille (Casterman, 2011) plusieurs fois primé et très remarqué par la critique (Prix du meilleur album du festival de Naples en 2010, Prix du meilleur album étranger du magazine dBD…).