Còstas Hadziaryìris

Le peintre et le Pirate

Collection λογοτεχνία
Traduit du grec par Michel Volkovitch
176 pages / 115 x 175 mm
Prix : 10 euros
Disponibilité : disponible
ISBN : 9782366240917

Le peintre et le Pirate

Épopée sanguinaire en Méditerranée, délire religieux au pays de Shakespeare, comédie de village pagnolesque dans une Grèce fantasmée : nous voilà embarqués aux côtés de corsaires sans merci, capables de réciter des prières en latin sur des airs de pirates ou de s’émouvoir jusqu’aux larmes de la beauté d’un tableau. Sous nos yeux se dessine, de naufrages en abordages, de pillages en tueries, un monde en pleine démence qui ne connaît que deux lois, celle du plus fort et celle du plus malin – un monde forcené où les seules idées sont les idées fixes, où les vertus sont aussi monstrueuses que les vices, et qui, somme toute, ressemble singulièrement au nôtre. Humour noir et rire jaune, dérision et faux-semblants, Le Peintre et le Pirate c’est Dostoïevski joué par Guignol, Beckett raconté par Voltaire, Stevenson revisité par Kafka.

Còstas Hadziaryìris

Còstas Hadziaryìris, linotypiste de profession, est l’auteur de six romans. Le Peintre et le Pirate, achevé vers 1950 et publié à compte d’auteur avant d’être repris en 1963 (l’année de sa mort, à l’âge de cinquante ans) par la mythique librairie Hestia est l’un des livres les plus étranges de la littérature grecque. Un Objet Lisible Non Identifié, parodie philosophico-burlesque de roman d’aventures, et un chant du cygne aussi : après lui, découragé, Hadziaryìris cessera peu à peu d’écrire. « Car elle est épuisée notre héroïque patience, celle qui nous faisait écrire, sachant que nos lecteurs payants ne seraient pas plus de deux… »