archives à la une    [ date ] / [ genre ] / [ auteur ]

à la une

Don Carpenter / Un dernier verre au bar sans nom

Don Carpenter
Collection Literature
Traduit de l’anglais (États-Unis)
par Céline Leroy
384 pages / 140 x 205 mm
Date de sortie : 9 mars 2016

[ en savoir plus ]

À propos de Un dernier verre au bar sans nom

« Cet Américain est le chaînon manquant entre John Fante et Richard Price. Une révélation. »
Raphaëlle Leyris, Le Monde

« Si le Vol au-dessus d’un nid de coucou de Ken Kesey annonçait l’ère du Verseau, le roman semi-autobiographique de Don Carpenter, Un dernier verre au bar sans nom, peut être lu comme le chant du cygne de la Love Generation tout entière. (...) Carpenter tape dans le mille. Depuis La Fêlure de F. Scott Fitzgerald, aucune oeuvre posthume n’avait agi avec une telle puissance. »
The New York Times

« Frôlant parfois la complaisance avec les penchants les plus sombres de l’existence, les romans de Carpenter se distinguent par l’indéfectible lumière qui rayonne d’eux obstinément. Voilà un homme qui a eu plus que sa part d’échecs et de frustrations (...) cependant son amour pour cette côte Ouest, pour les vieux films et la bière fraîche, et par-dessus tout, pour l’écriture, imprègne chaque page... Un dernier verre au bar sans nom est indéniablement son chef-d’œuvre. »
Grantland

« Je n’ai jamais compris ceux qui disent à propos de tel ou tel écrivain : “il écrit comme un ange”. Maintenant je le sais. La prose de Carpenter est superbe, légère, alerte, assurée, lumineuse, tendre, amusée, triste, empreinte d’une douloureuse sagesse et d’un humour plein d’optimisme. »
Norman Mailer

« La littérature populaire à son meilleur. »
Georges Pelecanos