Jérémie Dres

Nous n’irons pas voir Auschwitz

Bande dessinée / France
Préface de Jean-Yves Potel (historien)
Couverture quadri / Interieur noir
208 pages / 170x240 mm
Prix : 19.30 euros
Disponibilité : disponible
ISBN : 9782916589763

Nous n’irons pas voir Auschwitz

Nous n’irons pas voir Auschwitz est le premier roman graphique de Jérémie Dres. À la recherche de leurs origines, l’auteur et son frère partent en Pologne sur les traces de leur grand-mère décédée. Cette quête familiale leur permettra de rencontrer la communauté juive polonaise d’aujourd’hui et de mesurer son renouveau. A travers une multitude de rencontres, avec la jeune génération d’artistes polonais à Varsovie, avec un rabbin progressiste américain ou encore avec l’historien Jean-Yves Potel, c’est une image moderne et contrastée de la nouvelle communauté juive de Pologne qui émerge de ce récit intimiste.

Au-delà d’un simple travail de mémoire, ce que les deux frères vont découvrir va profondément enrichir leur identité, faire la lumière sur les relations judéo-polonaises et interroger les préjugés, notamment d’antisémitisme, qui ont pu leur être transmis durant leur enfance. De Paris à Varsovie, entre recherche identitaire et enquête documentaire, Jérémie Dres dresse avec un ton plein de justesse et de drôlerie un portrait de la communauté juive de Pologne. Par son aspect documentaire, ce roman graphique original aborde avec une perspective inédite, toute en finesse, des problématiques peu traitées par la bande dessinée contemporaine : le rapport à l’avenir de la communauté juive de Pologne, à travers ses aspirations et ses contradictions.

www.nousnironspasvoirauschwitz.com

Jérémie Dres

Né en 1982, Jérémie Dres vit et travaille à Paris. Il est diplômé des Arts Décoratifs de Strasbourg. Depuis 2007, il travaille en indépendant dans le champ du multimédia, du graphisme et de l’illustration.

Parallèlement à ses projets de bande dessinée, Jérémie Dres oeuvre dans le domaine de l’Art Numérique sous forme d’installations et de performances. Il a notamment exposé en 2010 au festival “l’Art Numérique Aujourd’hui” au Cube et à la Nuit Blanche de Metz. Ces dernières années, il a développé une écriture très personnelle, entre autofiction et bande dessinée documentaire.