Tarjei Vesaas

Le Palais de glace

Collection Litteratur
Traduit du néo-norvégien
par Jean-Baptiste Coursaud
208 pages / 140 x 205 mm
Prix : 20 euros
Disponibilité : disponible
ISBN : 9782366241020

Le Palais de glace

Dans un paysage de légende façonné par le froid et la glace, au coeur de l’interminable automne norvégien, deux fillettes se découvrent et se reconnaissent. Siss et Unn, Unn et Siss. De caractère en apparence opposé, elles s’attirent et se troublent, jusqu’au soir où, les yeux plongés dans un même miroir, elles scellent un pacte, un lien aussi indéfectible qu’inexplicable, ténu comme un cristal de givre et puissant comme le palais de glace figé au pied de la cascade – ce palais qui, à la mystérieuse disparition d’Unn, deviendra tour à tour mausolée de lumière et temple du souvenir.

Le Palais de glace, classique incontournable de la littérature norvégienne, approche avec une acuité rare l’intensité troublante des secrets et le sérieux insondable des émotions enfantines.

À propos de Le Palais de glace

« Combien simple est ce roman. Combien subtil. Fort. Unique. Combien inoubliable. Combien extraordinaire. »
Doris Lessing

« Il a su voir ou sentir dans la nature qui l’entourait qu’un chiffre fondamental lui était tendu. Il ne s’est pas employé à le décrypter, mais à le transcrire, brut (…) La Norvège de ce siècle ne nous a peut-être pas donné de plus grand magicien. »
Régis Boyer

Tarjei Vesaas

Tarjei Vesaas est né à Vinje dans le Télémark, au sud de la Norvège, en 1897, et mort en 1970, à quelques kilomètres de la ferme familiale. Le chant de la terre, de la vie paysanne, l’exaltation de la vie, l’enfance et sa psychologie, comptent parmi les thèmes majeurs de son œuvre. Le Palais de Glace a reçu en 1963 le grand prix du Conseil Nordique et il est, avec Les Oiseaux, l’un des romans les plus emblématiques de l’art de Vesaas. Avec Nuit de printemps, publié en 1954, Tarjei Vesaas rompt avec cette ambiance romanesque que certains critiques contemporains lui ont souvent reprochée : des récits à la temporalité suspendue et dépourvue d’action.