L’Ascension

22,00

Traduit par
Postface de

Après une longue absence, l’aspirant écrivain Cosmas retrouve la Crète, sa terre natale qui se relève tout juste de la Seconde Guerre mondiale. Il souhaite présenter à sa famille celle qu’il a épousée, Noémi, jeune femme juive survivante des camps. Leur amour, intense et sincère, est assombri par d’obsédantes préoccupations : Noémi est hantée par l’horreur de l’extermination tandis que Cosmas, face à la menace d’une nouvelle guerre, nourrit de profondes interrogations, existentielles et politiques. Ne pouvant se résoudre à demeurer un simple observateur du désastre, il souhaite se faire le scribe pacifiste de temps nouveaux. Il part, seul, en Angleterre pour y amorcer une œuvre, littéraire autant que politique, au contact d’intellectuels du monde occidental animés par les mêmes grandes espérances. Là, confronté au dilemme entre l’amour et l’écriture, la chair et l’esprit, Cosmas trouve un chemin pour répondre à la puissante aspiration à l’ascension qui l’anime depuis toujours.

Ce roman à forte dimension autobiographique, longtemps ignoré et totalement inédit, a été composé en 1946, à Cambridge. Questionnant la compatibilité des engagements politiques, artistiques et spirituels, mais aussi la possibilité d’une paix mondiale, L’Ascension constitue la matrice éclairante des grands romans ultérieurs de Nikos Kazantzaki.

Traduit du grec par René Bouchet (et postface)
Date de parution : 6 janvier 2021
222 pages / 140 x 20 mm
22 euros ttc
ISBN 978-2-36624-540-0

  

Auteur·trice

nikos kazantzaki cambourakis

Nikos Kazantzaki

Auteur d’une œuvre considérable, qui embrasse tous les genres – romans, essais philosophiques, théâtre et poésie –, Nikos Kazantzaki est incontestablement l’une des figures les plus marquantes de la littérature grecque moderne. Né en Crète en 1883, il étudie d’abord le droit à Athènes avant de se tourner vers la philosophie – il consacre une thèse à Nietzsche et est l’élève de Bergson, dont les idées l’influenceront durablement. Animé par une forte aspiration spirituelle, qu’il nourrit à la fois aux sources orientales (il s’intéresse au bouddhisme) qu’occidentales, Kazantzaki développe une puissante réflexion éthique, qui explore toutes les dimensions de l’expérience humaine. Artisan du renouveau de la langue grecque moderne, il publia plusieurs traductions d’œuvres majeures de la littérature mondiale en grec démotique : L’Iliade et L’Odyssée, La Divine Comédie, Le Prince de Machiavel, Faust de Goethe…

Newsletter

Si vous souhaitez recevoir des nouvelles des éditions Cambourakis, inscrivez-vous !

Votre adresse de messagerie est uniquement utilisée pour vous envoyer notre newsletter. Vous pouvez à tout moment utiliser le lien de désabonnement intégré dans la newsletter.

En savoir plus sur la gestion de vos données et vos droits.

Mise à jour…
  • Votre panier est vide.
amet, sit ut libero. dolor felis vel, ante. Sed libero mi,