Nénuphar (poche)

12,50

Traduit par

Oiseau Bleu, une femme dakota, s’est mariée précipitamment à un homme immature. Sur le chemin qui mène sa tribu au prochain lieu d’établissement du campement, elle donne naissance à sa fille, Nénuphar. Grandissant sous les tipis de leur famille élargie, participant à la vie familiale domestique et rituelle, Nénuphar et Oiseau Bleu nous font vivre leur quotidien de femmes sioux du xixe siècle. Rythmé par les valeurs et croyances dakotas, c’est tout un pan culturel et social que nous fait partager Nénuphar, en une immersion dans un monde où l’homme blanc n’était encore qu’une curiosité lointaine. À travers ce récit rare, qui se veut un antidote aux stéréotypes et aux préjugés, l’anthropologue et linguiste sioux Ella Cara Deloria (1889-1971) propose une alternative brillante et émouvante aux textes scientifiques souvent arides et ethnocentrés qui témoignent des modes de vie amérindiens.

 

Date de parution : 18 août 2021
Traduit de l’anglais (États-Unis)
par Evelyne Chatelain
384 pages / 115 x 175 mm
12,50 euros ttc
ISBN 978-2-36624-604-9

Auteur·trice

Ella Cara Deloria

Née en 1889 dans une réserve dakota (un des trois groupes dialectaux sioux) dans une famille aux ascendances anglaises, allemandes et françaises, Ella Cara Deloria ou Anpetu Washte-win (Belle comme le jour) a survécu au massacre de Wounded Knee survenu en 1890. Elle a grandi dans la réserve indienne de Standing Rock au Wakpala et commencé à étudier avec son père avant de rejoindre le Oberlin College dans l’Ohio puis la Columbia University à New York. Alors qu’elle se destinait à être éducatrice et institutrice, elle a rencontré le Pr Franz Boas, considéré comme le fondateur de l’anthropologie américaine moderne avec ses élèves Ruth Benedict et Margaret Mead. Pour Boas, elle a traduit de documents et réalisé des enquêtes de terrain  pendant 15 ans avant de réaliser ses propres travaux de recherche, devenant le première ethno-linguiste de terrain à avoir étudié de l’intérieur sa propre communauté. Rédigé dans les années 1940, son roman Nénuphar ne fut publié que vingt après sa mort.
Catégories : ,

Newsletter

Si vous souhaitez recevoir des nouvelles des éditions Cambourakis, inscrivez-vous !

Votre adresse de messagerie est uniquement utilisée pour vous envoyer notre newsletter. Vous pouvez à tout moment utiliser le lien de désabonnement intégré dans la newsletter.

En savoir plus sur la gestion de vos données et vos droits.

Mise à jour…
  • Votre panier est vide.