Du mensonge

20,00

Traduit par

Du mensonge met en scène les retrouvailles de deux vieux amis de lycée, autrefois très proches, mais que la vie a séparés.
Le temps d’une nuit, Tim et Cleary vont évoquer leurs vies actuelles mais aussi le passé, leurs échecs sentimentaux, les questionnements sur leur sexualité. Une première traduction en France d’une œuvre d’une jeune artiste engagée et prometteuse déjà saluée en Australie et aux États-Unis.

130 pages / 21,5 x 29 cm
Date de sortie : 10 octobre 2018
20 euros
ISBN : 9782366243642

  

Auteur·trice

Tommi Parrish

Née en 1991, Tommi Parrish a grandi à Melbourne, en Australie, où elle fait des études d’art qui l’on conduit à expérimenter diverses formes d’expression : dessin, peinture ou sculpture. Ses oeuvres ont été publiées dans de nombreux fanzines, anthologies et journaux, et exposées dans des galeries en Australie, en Argentine, à New York, et à Montréal, où elle réside actuellement. Elle est également directrice artistique de la revue littéraire australienne The Lifted Brow. Depuis quelques années, elle s’oriente vers des formes plus narratives, conservant une grande liberté dans son trait et l’usage de la couleur. Elle a publié deux bandes dessinées, un recueil d’histoires courtes, Perfect Hair (2ndcloud, 2006) et The lie and how we told it (Fantagraphics, 2018) qui lui ont immédiatement valu d’être repérée comme l’une des artistes les plus talentueuses de sa génération. Parmi les artistes qu’elle admire ou qui ont pu l’influencer, Tommi Parrish cite Dash Shaw, Olivier Shrauwen ou encore Brecht Evens. Affirmant une identité queer, Tommi Parrish s’interroge dans ses oeuvres sur les questions de genre, de sexualité, et de normativité, avec une approche à la fois crue et respectueuse des conflits intimes qui animent les individus.

Presse/Actualités

« On retiendra surtout la signature graphique de Tommi Parish. Un trait qui ondule et épouse les formes sur un rythme lancinant, pour des compositions très picturales, à l’encre colorée ou à l’aquarelle, sur des tons chauds ou délavés. Un environnement chromatique qui ravit l’œil, pas loin d’un Brecht Evens ou même de Simon Hanselmann parfois, magnifié par le contrepoint en noir et blanc dans des pages d’une belle épure graphique. Et finalement l’essentiel est là : de la sensibilité et de l’émotion pour une balade nocturne plus vraie que nature. »
BoDoï

« Usant de proportions anatomiques atypiques, de couleurs riches et de mise en abyme, Tommi Parrish crée une oeuvre subtile et touchante sur le sexe et le regret. »
Filiber, magazine de la librairie Filigrane

« Tommi Parrish ose la superposition des aplats et la distorsion aléatoire des corps en fonction de leur ressenti ou leur environnement. Du Mensonge déborde des cases et force le lecteur à se plier à un rythme de lecture inhabituel, poussant au questionnement de l’évolution de nos mœurs actuelles et la place du Je, son épanouissement propre au sein d’une vérité personnelle face à une société de plus en plus étriquée et conformiste. »
Un dernier livre avant la fin du monde

Catégories : , ,

Newsletter

Si vous souhaitez recevoir des nouvelles des éditions Cambourakis, inscrivez-vous !

Votre adresse de messagerie est uniquement utilisée pour vous envoyer notre newsletter. Vous pouvez à tout moment utiliser le lien de désabonnement intégré dans la newsletter.

En savoir plus sur la gestion de vos données et vos droits.

Mise à jour…
  • Votre panier est vide.