Tirage au clair

10,00

Traduit par
Préface de

Helsinki, années 20.
Dans son appartement, Henry se contemple dans une glace, se tire la langue, puis s’installe pour écrire une lettre d’amour à Amy, morte il y a seulement un an ; et dont le souvenir déjà se disloque.
Le jeune dandy voudrait penser à tout : leur rencontre, leurs nuits blanches, leurs postures solitaires, leurs blessures… Il veut coucher sur le papier l’image-éclair de cette fille légère et fantasque, saisir dans sa chambre noire l’essence exacte de celle qui, par intermittence, fut tout pour lui… avant de redevenir une étrangère, qui ne le connaît plus et qu’il ne reverra jamais.

Partiellement autobiographique, ce fulgurant roman sous influence proustienne vibre de toutes les promesses que le jeune écrivain finlandais n’a pas eu le temps de tenir.

176 pages / 11,5 x 17,5 cm
Date de sortie : 22 janvier 2014
10 euros
ISBN : 9782366240733

  

Auteur·trice

Henry Parland

Né en 1908 de mère allemande et de père russe, Henry Parland apprend le finnois lorsque la famille s’installe dans le pays, fuyant le désordre qui a suivi la révolution russe, mais c’est finalement le suédois qu’il choisit comme langue d’écriture. À dix-huit ans, il publie ses premières nouvelles avant de se tourner vers la poésie, encouragé par Gunnar Björling, chef de file du courant moderniste finlandais. Il meurt d’une scarlatine foudroyante en 1930, à vingt-deux ans, laissant derrière lui le manuscrit de Tirage au clair, ce premier et unique roman d’un auteur surdoué, dont la trajectoire fulgurante marquera durablement le ciel des lettres scandinaves.

Newsletter

Si vous souhaitez recevoir des nouvelles des éditions Cambourakis, inscrivez-vous !

Votre adresse de messagerie est uniquement utilisée pour vous envoyer notre newsletter. Vous pouvez à tout moment utiliser le lien de désabonnement intégré dans la newsletter.

En savoir plus sur la gestion de vos données et vos droits.

Mise à jour…
  • Votre panier est vide.
justo Sed venenatis, vel, felis nec dictum massa suscipit Lorem consequat. dapibus