Le navire poursuit sa route (poche)

10,00

Traduit par

Engagé à dix-huit ans comme mousse sur un cargo, Nordahl Grieg a tiré de cette expérience ce récit maritime à la fois exalté et terrible, à la prose élégante et limpide, qui égale en force ces textes inoubliables que sont Redburn d’Herman Melville ou Le Quart de Kavvadias. À sa publication en 1924, Le navire poursuit sa route valut à son auteur une reconnaissance littéraire immédiate, mais provoqua le ressentiment de nombre de ses compatriotes norvégiens, qui n’apprécièrent guère de voir ainsi décrites les vicissitudes des marins. Car si Nordahl Grieg sait glorifier le courage de ces hommes, s’il s’attache à montrer leurs souffrances, mais aussi leurs joies quotidiennes, il n’est cependant pas aveugle à la brutalité de cet univers masculin, où la solidarité qui est de règle s’effrite parfois devant les coups du sort. Le navire, lui, poursuit sa route : la phrase titre du livre, qui revient comme un leitmotiv, souligne combien dérisoire est le destin des individus, face à la puissance écrasante du bateau, machine à broyer les hommes.

 

Traduit du norvégien par Hélène Hilpert
et Gerd de Mautort, revu par Philippe Bouquet.
300 pages / 115 x 175 mm
10 euros ttc
ISBN 9782366244908

  

Auteur·trice

Portrait de l'auteur Nordahl Grieg

Nordahl Grieg

Nordahl Grieg, né à Bergen en 1902, neveu du compositeur Edvard Grieg, fut à la fois poète, écrivain et homme d’action : marin voyageur, résistant à Londres pendant la Seconde Guerre mondiale, il est mort en 1943 au cours d’un raid au-dessus de Berlin.
Catégories : , ,

Newsletter

Si vous souhaitez recevoir des nouvelles des éditions Cambourakis, inscrivez-vous !

Votre adresse de messagerie est uniquement utilisée pour vous envoyer notre newsletter. Vous pouvez à tout moment utiliser le lien de désabonnement intégré dans la newsletter.

En savoir plus sur la gestion de vos données et vos droits.

Mise à jour…
  • Votre panier est vide.
ipsum Aenean neque. suscipit quis felis eleifend et, diam consectetur dolor Phasellus