Plouk Town

11,00

L’ambition de Ian Monk est de relever une réalité qu’il connaît de près, peu représentée dans la production littéraire d’aujourd’hui, et encore moins dans la poésie : le quotidien ni particulièrement spectaculaire ni particulièrement reluisant d’un quartier populaire de la périphérie lilloise. Il ne craint ni le prosaïsme des situations ni la crudité du langage : nourri de choses vues et entendues, ce texte n’enjolive pas.
Pour le décor : des rues où se succèdent kebabs et centres de téléphonie discount, des parkings de supermarchés, les bars tabacs, les appartements HLM… Familles déglinguées, télévision, alcool, ennui, violence sont les constantes de cet univers. Par son humour, forcément grinçant, le poème échappe cependant au misérabilisme. On reconnaîtrait plutôt à l’auteur une forme d’humanisme lucide.

Suite poétique rigoureusement organisée – onze parties composées chacune de x poèmes de x2 vers de x mots allant d’un (donc une section d’un seul mot) jusqu’à onze (donc 11 poèmes de 121 vers de 11 mots) – Plouk Town contient bien d’autres contraintes formelles, qui contribuent à donner au texte son rythme, son souffle. Mais Plouk Town n’est en aucun cas réductible à une suite d’exercices de style. Il s’agit au contraire de réaffirmer la possibilité pour la poésie de parler de tout et d’assumer une dimension narrative, tout en se tenant à une stricte construction formelle.

Le texte d’introduction de Jacques Roubaud, Ian Monk traverse le Channel, est plutôt irrévérencieux, et fait écho aux thèmes du poème avec une ironie mordante.

192 pages / 11,5 x 17,5 cm
Date de sortie : 25 mai 2011
11 euros
ISBN : 9782916589701

  

Auteur·trice

ian monk cambourakis

Ian Monk

Ian Monk est né en 1960 près de Londres, mais vit actuellement à Paris. Il a publié des livres en anglais (Family Archaeology, Writings for the Oulipo, Make Now Press), en français (notamment Plouk Town et aux éditions Cambourakis), et même les deux à la fois (N/S, L’Attente ,avec Frédéric Forte). Il se produit régulièrement avec le groupe de rock The Outsiders, et donne des lectures/performances en France, mais aussi à Londres, Bruxelles, Berlin, Luxembourg, Los Angeles, New York… Il a également traduit un grand nombre d’auteurs français, dont Georges Perec, Jacques Roubaud, Raymond Roussel, Daniel Pennac et Marie Darrieussecq. Il est membre de l’Oulipo depuis 1998 et il a reçu le prix Scott Moncrieff en 2004 pour sa traduction de Monsieur Malaussène de Daniel Pennac.

Newsletter

Si vous souhaitez recevoir des nouvelles des éditions Cambourakis, inscrivez-vous !

Votre adresse de messagerie est uniquement utilisée pour vous envoyer notre newsletter. Vous pouvez à tout moment utiliser le lien de désabonnement intégré dans la newsletter.

En savoir plus sur la gestion de vos données et vos droits.

Mise à jour…
  • Votre panier est vide.
id accumsan efficitur. Donec commodo id porta. at Nullam sed eget