La guerre des salamandres (poche collector)

11,00

Traduit par

Les salamandres de Capek sont parvenues, parallèlement à l’homme, à un très haut degré d’évolution. Ce sont de braves créatures peuplant discrètement, à l’abri des requins, certains hauts-fonds de nos côtes maritimes. Apprivoisés par l’homme moderne qui les rencontre, fasciné, sur une petite île sauvage au large de l’Indonésie, nos charmants lézards, bientôt asservis, finiront cependant par se révolter. Emporté par son élan, l’Homo saurien découvrira à son tour l’impérialisme et le nationalisme, grignotant peu à peu l’habitat terrestre. Les salamandres succèderont-elles à l’homme, seules maîtresses d’un globe aquatique, imitant celui-ci jusque dans sa manie d’autodestruction ?

L’œuvre plurielle de l’écrivain tchèque Karel Capek (1890-1938) réunit quelques-uns des chefs-d’œuvre de la science-fiction du vingtième siècle. Sa maestria, sa malice, sa fine connaissance de l’homme et de ses profondeurs troubles le rapprochent notamment de Chesterton. Après avoir popularisé l’usage du mot « robot » – « travailleur », en tchèque – avec R.U.R. (Rossum’s Universal Robots), il anticipe l’invention de l’énergie atomique dans La Fabrique d’absolu. Et signe en 1935 La Guerre des salamandres, une parabole visionnaire, un sommet de style et d’humour.

Traduit du Tchèque par Claudia Ancelota
Édition poche collector
Date de sortie : 2 novembre 2022
384 pages / 115 x 175 mm
11 euros TTC
ISBN 978-2-36624-724-4

  

Auteur·trice

karel capek cambourakis

Karel Čapek

Karel Čapek débute sa carrière littéraire en 1918. Il cosigne avec son frère un recueil de nouvelles, très soucieux des menaces pesant sur le monde. La question de l’exploitation par le travail et de la fabrication d’un homme standard compte déjà parmi ses idées fixes. En 1920, Čapek écrit R.U.R – Rossum’s Universal Robots. C’est dans ce titre que le monde voit pour la première fois apparaître le mot robot (« travailleur » en tchèque). En 1922, c’est La Fabrique d’absolu, qui annonce conjointement avec H. G. Wells – La Destruction libératrice –, l’invention de l’énergie atomique. Il continue ainsi une brillante carrière d’écrivain de science-fiction, jusqu’à ce qu’en 1935, trois ans avant le premier viol de la Tchécoslovaquie par le nazisme et trente-trois ans avant l’invasion soviétique consécutive au « printemps de Prague », il écrive La Guerre des salamandres, probablement son roman le plus important, le plus connu en tout cas. L’histoire raconte que lorsque les Allemands occupèrent Prague en 1939, le premier Tchèque qu’ils recherchèrent pour l’emmener en camp de concentration, fût Karel Čapek, symbole de liberté. Ce fût son frère qu’on emmena, Karel était déjà mort de désespoir.

Presse/Actualités

« C’est une fable absolument incroyable, totalement décalée, réjouissante. Un livre à lire, à relire et à faire lire sans modération. »
Claire Devarrieux, Libération

« Un grand récit de politique-fiction, d’histoire- fiction, de science-fiction, d’économie-fiction, de zoologie-fiction… Dans la veine de 1984, mais avec une fantaisie et un humour qu’on ne trouve guère chez Orwell. »
Sophie Creuz, L’Écho

Newsletter

Si vous souhaitez recevoir des nouvelles des éditions Cambourakis, inscrivez-vous !

Votre adresse de messagerie est uniquement utilisée pour vous envoyer notre newsletter. Vous pouvez à tout moment utiliser le lien de désabonnement intégré dans la newsletter.

En savoir plus sur la gestion de vos données et vos droits.

Mise à jour…
  • Votre panier est vide.