Tourmaline (poche)

10,00

Traduit par

Ce second volume des Pierres multicolores réunit trois nouvelles : « Calcaire », « Tourmaline » et « Lait de roche », qui illustrent tour à tour, dans une Europe hors du temps et fantasmée, la noblesse et les contradictions de l’âme humaine. On y rencontre l’honorable curé du Kar, figure énigmatique au linge trop luxueux pour sa soutane usée, le rentier de la place Saint-Pierre, esthète excentrique qui viendra à disparaître mystérieusement, et le châtelain d’Axt, vieil homme aux velléités patriotiques à la recherche d’un successeur. À travers ces récits, le grand écrivain romantique autrichien Adalbert Stifter (1805-1868) livre une profonde et subtile réflexion sur la fausseté des apparences, la bonté humaine et le lien qui unit l’homme à la nature. Dans ses nouvelles, le temps s’étire pour nous laisser contempler ce que l’habitude et l’empressement nous empêchent de voir ; tout son art consiste à révéler la beauté là où on s’y attend le moins, dans ce qu’il y a de plus banal et quotidien.

 

 

Date de parution : 1er septembre 2021
Traduit de l’allemand (Autriche)
par Bernard Kreiss
208 pages / 115 x 175 mm
10 euros ttc
ISBN 978-2-36624-595-0

Auteur·trice

adalbert stifter cambourakis

Adalbert Stifter

Né en 1805, à une époque où la Bohême appartenait à l’Empire austro-hongrois, Adalbert Stifter était fils de paysans. Il perdit son père à l’âge de 13 ans, rejoignant ainsi d’autres orphelins illustres comme Hölderlin. Après avoir fréquenté les collèges religieux, il entreprit des études juridiques au terme desquelles il commença à écrire et à peindre. En 1868, alors qu’une maladie incurable le promettait à la mort, il mit fin de lui-même à sa vie, laissant derrière lui une poignée de romans ainsi qu’un bon nombre de nouvelles. De l’Homme sans postérité (1844) – emblématique du Bildungsroman très en vogue dans la littérature allemande du XIXe – à l’Arrière-Saison (1857), l’écrivain autrichien ne cesse de s’intéresser à la noblesse de l’âme, celle qui se découvre peu à peu comme celle qui s’épanouit, tout en montrant un goût certain pour l’art descriptif qu’il manie avec une grande poésie. Thème récurrent à travers son œuvre marquée par la recherche de la beauté, l’interaction entre des jeunes gens en quête d’authenticité et leurs aînés est aussi ce qui permet à chacun des personnages de Stifter d’atteindre la plénitude au cœur d’une nature à la fois réconfortante et menaçante.
Catégories : ,

Newsletter

Si vous souhaitez recevoir des nouvelles des éditions Cambourakis, inscrivez-vous !

Votre adresse de messagerie est uniquement utilisée pour vous envoyer notre newsletter. Vous pouvez à tout moment utiliser le lien de désabonnement intégré dans la newsletter.

En savoir plus sur la gestion de vos données et vos droits.

Mise à jour…
  • Votre panier est vide.