Descendances

10,00

Traduit par
Préface de

« On touche au but la plupart du temps à force de persévérance ; mais, bien souvent, on change de but. »

Friedrich Roderer, jeune peintre passé maître dans l’art des paysages, rêve de réaliser le tableau parfait.
Il a ainsi quitté Vienne pour s’établir dans une campagne isolée, à proximité d’un marais sauvage. Tout à son grand œuvre, il refuse obstinément de montrer ses toiles et ne socialise que ponctuellement, jusqu’à ce qu’il se lie d’amitié avec un riche propriétaire terrien plus âgé du nom de Peter Roderer. Lui-même s’est attribué une mission : assécher le marais voisin afin d’assainir définitivement ses terres et les enrichir.
Tandis qu’ils établissent une relation de plus en plus privilégiée, et que Friedrich s’éprend secrètement de Susanna, la fille de Peter, ils découvrent qu’ils portent le même patronyme. Coïncidence ou fatalité ?

Dans ce texte, qui est l’un de ses derniers, Stifter explore comme nul autre la quête de sens et déniche la beauté là où elle est habituellement imperceptible.

220 pages / 11,5 x 17,5 cm
Date de sortie : 19 septembre 2018
10 euros
ISBN : 9782366243635

Auteur·trice

adalbert stifter cambourakis

Adalbert Stifter

Né en 1805, à une époque où la Bohême appartenait à l’Empire austro-hongrois, Adalbert Stifter était fils de paysans. Il perdit son père à l’âge de 13 ans, rejoignant ainsi d’autres orphelins illustres comme Hölderlin. Après avoir fréquenté les collèges religieux, il entreprit des études juridiques au terme desquelles il commença à écrire et à peindre. En 1868, alors qu’une maladie incurable le promettait à la mort, il mit fin de lui-même à sa vie, laissant derrière lui une poignée de romans ainsi qu’un bon nombre de nouvelles. De l’Homme sans postérité (1844) – emblématique du Bildungsroman très en vogue dans la littérature allemande du XIXe – à l’Arrière-Saison (1857), l’écrivain autrichien ne cesse de s’intéresser à la noblesse de l’âme, celle qui se découvre peu à peu comme celle qui s’épanouit, tout en montrant un goût certain pour l’art descriptif qu’il manie avec une grande poésie. Thème récurrent à travers son œuvre marquée par la recherche de la beauté, l’interaction entre des jeunes gens en quête d’authenticité et leurs aînés est aussi ce qui permet à chacun des personnages de Stifter d’atteindre la plénitude au cœur d’une nature à la fois réconfortante et menaçante.
Catégories : , ,

Newsletter

Si vous souhaitez recevoir des nouvelles des éditions Cambourakis, inscrivez-vous !

Votre adresse de messagerie est uniquement utilisée pour vous envoyer notre newsletter. Vous pouvez à tout moment utiliser le lien de désabonnement intégré dans la newsletter.

En savoir plus sur la gestion de vos données et vos droits.

Mise à jour…
  • Votre panier est vide.
elit. libero. Praesent Praesent risus diam dictum