Manolis

20,00

À travers l’itinéraire du petit Manolis, chassé de son village de Vourla, dans la région de Smyrne (Izmir aujourd’hui), réfugié dans une famille d’accueil à Nauplie, retrouvant sa famille en Crète pour finalement émigrer en France, ce roman graphique évoque l’un des épisodes les plus sombres de l’histoire grecque du XXe siècle, connu sous le nom de « Grande catastrophe ».
Le conflit gréco-turc, qui fait suite à la Première Guerre mondiale, débouche à l’automne 1922 sur la défaite des troupes grecques face à l’armée conduite par Mustafa Kemal. Les conséquences humaines de cet événement – massacre et expulsion des populations chrétiennes d’Anatolie – vont faire basculer le destin du père d’Allain Glykos. Cette mémoire douloureuse est au cœur de ce roman graphique, qui montre les souffrances endurées par les populations sans jamais s’y appesantir. La personnalité de Manolis, petit garçon courageux, généreux, avide de connaissances et désireux de découvrir le monde, illumine le récit. Au fil du livre, il perdra peu à peu sa naïveté initiale, écoutant les conversations des adultes qui rendent compte de la complexité de la situation.
Une chronologie et une carte complètent le récit et donnent les repères historiques essentiels.

En cours de réimpression

Auteur·trice

allain glykos cambourakis

Allain Glykos

Né en 1948, Allain Glykos vit et enseigne à Bordeaux. Romancier, il a publié une vingtaine de livres, dont plusieurs d’inspiration autobiographique, principalement publiés aux éditions de L’Escampette. Il est également l’auteur d’un film documentaire autour de la figure de son père pour les télévisions françaises et grecques. Son roman Manolis de Vourla, publié en 2005, s’est vendu à 3000 exemplaires.
antonin Iommi-Amunategui cambourakis

Antonin

Né en 1986, Antonin Dubuisson dessine depuis tout petit dans les marges des cahiers. Il est l’un des animateurs du fanzine bordelais Zymase. Ses premières bandes dessinées Tout est bien qui finit bien, et les Aventures de Roger Pixel, ainsi que le carnet de voyage Karakolo (Prix de la presse du festival du Carnet de voyage de Clermont-Ferrand en 2011) ont paru aux éditions Croc en jambe. Manolis est son premier projet d’envergure.

Presse/Actualités

« À se procurer absolument pour sa portée pédagogique, son atmosphère intense ainsi que ses visuels superbes. »
Sotie Von Kelen, L’Avis des Bulles

« Le noir et blanc tendre et pudique emporte le lecteur au pays d’Ulysse et à l’ère des frontières meurtrières. Pourtant, le scénariste se défend – avec raison – de livrer un album historique : « L’Histoire avec un grand « H » finit par nous faire un peu oublier qu’elle est faite de drames singuliers. Les grands font l’Histoire, les petits la subissent. Le plus intéressant, c’est d’entrer dans la grande Histoire par la petite porte. » En 192 pages, Manolis y parvient à merveille, passant délicatement de l’émotion à la réflexion, de runique à l’universel. »
François Mauger, MONDOMIX

«Adaptation du roman d’Allain Glykos, Manolis est à la fois un précieux document historique et un récit d’initiation. Avec son dessin frais, le jeune auteur livre un travail d’une maturité prometteuse, notamment lorsqu’il aborde les sentiments du jeune protagoniste. Un auteur à suivre de près. »
Silvia Santirosi, dBD Magazine

« Antonin réalise là un livre tout en subtilité. C’est avec un très beau noir et blanc, qu’il retranscrit la vie de Manolis, mais plus encore que les situations et les actions dans lesquelles il va être plongé, c’est la description de ses sentiments, de leurs changements, qui est absolument parfaite. […] Sans jugement aucun, sans misérabilisme, les auteurs nous expliquent clairement et simplement, un des pans assez peu connu dans notre pays, d’une des parties de notre histoire contemporaine. Manolis est un très bon livre. »
David Fournol, wmaker.net

« Le texte d’Allain Glykos – qui raconte sans doute ici l’histoire de son père – est plein de sensibilité, d’émotion, de douleur et de tendresse, et les dessins d’Antonin sont parfaitement en phase, tout en nuances de gris et de noir, simples et touchants. Un très beau roman graphique qui nous fait toucher du doigt un épisode historique peu connu chez nous. »
Comité de lecture Saint-Mato, Capitaine Camembert

« Antonin se passionne pour l’histoire de Manolis ; Allain Glykos accepte un projet de bande dessinée. (…) Ils réfléchissent ensemble au rapport texte – image, font évoluer le trait intuitif de l’artiste… »
Revue XXI

Catégories : ,

Newsletter

Si vous souhaitez recevoir des nouvelles des éditions Cambourakis, inscrivez-vous !

Votre adresse de messagerie est uniquement utilisée pour vous envoyer notre newsletter. Vous pouvez à tout moment utiliser le lien de désabonnement intégré dans la newsletter.

En savoir plus sur la gestion de vos données et vos droits.

Mise à jour…
  • Votre panier est vide.