Éléni, ou Personne

20,00

Traduit par

Première femme peintre de la Grèce moderne, Éléni Altamura-Boukoura est peu connue en dehors de son pays. Sa trajectoire n’en est pas moins fascinante.
À une époque où cette activité était pour le moins réprouvée lorsqu’elle était pratiquée par les jeunes filles, elle a dessiné sans discontinuer dès son plus jeune âge. Soutenue par son père, elle a quitté Athènes pour l’Italie afin d’y parfaire son instruction. C’est grimée en homme, sous le nom de Personne, qu’elle a pu pénétrer dans les écoles d’art les plus courues, redevenant Éléni dans son intimité et nouant ainsi une idylle avec le peintre italien Francesco Saverio Altamura.
Retraçant le destin de cette femme passionnée, Rhéa Galanaki offre une œuvre bouleversante, à la fois historique et poétique, interrogeant le statut de la femme, qui plus est artiste, sur fond de bouleversements politiques qui allaient dessiner les contours des nations européennes en général, grecque et italienne en particulier.

Prix national de littérature de l’Académie d’Athènes en 1999.

208 pages / 14 x 20,5 cm
Date de sortie : 22 août 2018
20 euros
ISBN : 9782366243536

  

Auteur·trice

Rhéa Galanaki

Née en Crète en 1947, autrice de sept romans, Rhéa Galanaki est l’une des figures majeures de la littérature grecque contemporaine et a reçu de nombreuses distinctions. Avec L’Ultime Humiliation, Éléni, ou Personne et La Vie d ’Ismail Férik Pacha, les éditions Cambourakis poursuivent la traduction de l’œuvre de cette autrice incontournable.

Presse/Actualités

« Pour rendre compte de cette personnalité d’une vertigineuse radicalité, Galanaki fait œuvre de romancière et de poète, variant le ton, entrelaçant des chapitres à la troisième et à la première personne, peignant son personnage du dehors et du dedans. Une réussite. »
Eglal Errera, Le Monde des Livres

« Le destin exceptionnel et tragique d’une femme forte qui ira jusqu’à cacher sa féminité pour devenir peintre… Une merveille de construction et de sensibilité qui redonne enfin un corps, une voix et un nom à Éléni Altamura-Boukoura. »
L’Esprit Livre

« Ce livre de Rhéa Galanaki, c’est la mer, le théâtre, la peinture, la maternité, la passion ; c’est beau et douloureux. »
Eline, Librairie Le Cyprès – Gens de la Lune (Nevers), pour Initiales

« Osons le dire sincèrement, en tout cas je l’ose, l’ouvrage de Rhéa Galanaki est une merveille, un bon que l’on savoure longtemps. Destinées, volontés et passions se mélangent tout au fil du récit pour nous livrer l’âme, les vies et les amours de la première femme peintre grecque depuis l’indépendance du pays en 1830. L’écriture dense et magnifique enchante les yeux et les oreilles. Il est rare de trouver autant de beauté, alors quand elle se trouve à portée de main, pourquoi s’en priver. »
Librairie Préférences (Tulle)

« C’est un récit envoûtant, visionnaire, pictural, émouvant, dérangeant, Éléni ayant le don de peindre le réel, mais aussi de le sublimer, celui de sorcellerie qui lui permet de côtoyer les vivants et les morts, et la force d’une Grecque Albanais, proche des mythes. »
Librairie Les Saisons (La Rochelle)

Newsletter

Si vous souhaitez recevoir des nouvelles des éditions Cambourakis, inscrivez-vous !

Votre adresse de messagerie est uniquement utilisée pour vous envoyer notre newsletter. Vous pouvez à tout moment utiliser le lien de désabonnement intégré dans la newsletter.

En savoir plus sur la gestion de vos données et vos droits.

Mise à jour…
  • Votre panier est vide.