Cosima (poche)

10,00

Traduit par

Dernier roman de Grazia Deledda, publié après sa mort en 1937, Cosima était encore inédit en français. Dans ce texte ouvertement autobiographique, celle qui s’est vu attribuer le prix Nobel de littérature en 1926 porte un regard rétrospectif teinté d’émotion sur son enfance et son entrée en écriture. Cosima, son alter ego, rappelle l’environnement familial à la fois protecteur et strict, les récits légendaires qui ont très tôt alimenté son imaginaire, le fascinant pouvoir d’attraction de la nature sarde environnante, source d’émerveillement et de sauvagerie, l’éveil des sentiments et surtout la découverte fondatrice de la lecture. Car dès lors, en dépit du qu’en-dira-t-on tenace à l’époque, la jeune fille mettra en œuvre toute son audace pour suivre sa passion et imposer sa voix dans un monde littéraire qui lui était pourtant si peu familier.
Roman de formation unique, Cosima offre un témoignage précieux sur la naissance d’une grande écrivaine.

 

Date de parution : 7 avril 2021
Traduit de l’italien par Jeanne Macocco
192 pages / 115 x 175 mm
10 euros ttc
ISBN 978-2-36624-561-5

  

Auteur·trice

Grazia Deledda

Grazia Deledda est née en 1871 à Nuoro, en Sardaigne. Elle s’est rapidement passionnée pour la littérature (plus particulièrement le vérisme italien) et a consacré toute son existence à l’écriture. Elle est ainsi l’auteure d’une trentaine de romans – dont son chef-d’œuvre, Elias Portolu – et d’une quinzaine de recueils de nouvelles. Son œuvre a été récompensée par le prix Nobel de littérature, qui lui a été attribué en 1926. Elle est morte à Rome en 1936.

Newsletter

Si vous souhaitez recevoir des nouvelles des éditions Cambourakis, inscrivez-vous !

Votre adresse de messagerie est uniquement utilisée pour vous envoyer notre newsletter. Vous pouvez à tout moment utiliser le lien de désabonnement intégré dans la newsletter.

En savoir plus sur la gestion de vos données et vos droits.

Mise à jour…
  • Votre panier est vide.