Le lierre sur l’arbre mort (poche)

12,00

Traduit par

Abandonnée alors qu’elle était encore enfant, Annesa s’est vue recueillie par une famille noble dont elle devient la domestique. Mais la richesse de ses protecteurs s’amenuise avec le temps et la vente de leur domaine semble inéluctable. Paulu, le petit-fils, sillonne la région pour tenter de récupérer une partie de l’argent qu’il a dilapidé. Affligée par tant de désarroi, Annesa, devenue son amour clandestin, va également tout mettre en œuvre pour éviter la déchéance de sa famille, quitte à commettre un acte désespéré…
Dans ce roman écrit en 1908, Grazia Deledda déploie une nouvelle fois son talent pour rendre compte des ravages de la passion et du sentiment de culpabilité qui s’empare de ses personnages tiraillés entre tentation de la transgression et recherche de la rédemption, la nature sarde florissante jouant autant le rôle d’écrin que de miroir à leurs sens troublés.

 

Traduit de l’italien par Fabienne Andrea Costa
Parution le 19 août 2020
304 pages / 115 x 175 mm
12 euros ttc
ISBN 9782366245042

  

Auteur·trice

Grazia Deledda

Grazia Deledda est née en 1871 à Nuoro, en Sardaigne. Elle s’est rapidement passionnée pour la littérature (plus particulièrement le vérisme italien) et a consacré toute son existence à l’écriture. Elle est ainsi l’auteure d’une trentaine de romans – dont son chef-d’œuvre, Elias Portolu – et d’une quinzaine de recueils de nouvelles. Son œuvre a été récompensée par le prix Nobel de littérature, qui lui a été attribué en 1926. Elle est morte à Rome en 1936.
Catégories : , ,

Newsletter

Si vous souhaitez recevoir des nouvelles des éditions Cambourakis, inscrivez-vous !

Votre adresse de messagerie est uniquement utilisée pour vous envoyer notre newsletter. Vous pouvez à tout moment utiliser le lien de désabonnement intégré dans la newsletter.

En savoir plus sur la gestion de vos données et vos droits.

Mise à jour…
  • Votre panier est vide.
lectus non amet, venenatis ante. ut porta. nunc commodo felis venenatis, risus